samedi 23 juillet 2011

LA DEESSE DES TOILETTES ET AUTRES HISTOIRES DE PROPRETE

Pour compléter mon billet Quelques considérations sur les rues au Japon, voici d'autres réflexions en images à propos des extérieurs et intérieurs japonais. Je vous ai dit que les interdictions et obligations à respecter étaient nombreuses et qu'on croisait peu de poubelles. Mais quand il y en a à disposition - que ce soit comme ici dans une station-service ou dans les habitations - c'est bien souvent une petite dizaine d'options qui s'offrent à vous. Le tri sélectif est en effet légion et gare à vous si vous vous trompez de sac. Si les dessins sont clairs, tant mieux pour vous. Si les indications sont en japonais, soulevez les couvercles afin d'identifier la bonne destination pour votre déchet. Ce qui est complètement fou, c'est de voir ce tri poussé quasi à l'extrême et, paradoxalement, de recevoir un nombre incroyable de sachets en plastique pour la moindre chose achetée. Etonnant que le sac réutilisable ne soit pas la règle ici. Pas très écologique...
















Une autre précision que j'avais omise jusqu'ici : on roule à gauche au Japon, comme vous le constatez sur cette photo prise dans le minibus près du Mont Fuji. Toujours sur ce cliché, vous remarquez que les parapluies restent à l'entrée pour ne pas tout salir. C'est le cas dans de nombreux lieux publics (musées, restaurants, etc.) et dans les habitations bien sûr. Et un peu partout au Japon, de mon appartement en plein Tokyo au plus retiré des temples, on retire ses chaussures à l'entrée évidemment. Avez-vous repéré les miennes ? ;o)



Propreté et hygiène sont au centre des préoccupations au Japon. Jusqu'aux toilettes que l'on croirait équipées par le célèbre créateur jamesbondien Q pour l'Inspecteur Gadget ! Quel Européen n'a en effet pas été marqué par les équipements sophistiqués des petits coins (musique, intensité du jet, planche chauffante, etc.) de marque Toto ?
















Ca apparaît dans tous les récits de voyage ; pas très original. Moi je voulais mentionner une autre création de l'ami Toto : le lavabo tout en un où les options sont déclenchées par capteur. Voir sur ma photo : en haut à droite on a l'eau, en haut à gauche le savon et en bas le séchoir à mains. Et même quand le séchoir n'est pas intégré au lavabo, peu d'essuies au Japon : toujours des souffleries dans lesquelles on glisse ses mains.


Et je ne pouvais terminer ce sujet décalé sans vous parler d'un succès musical de l'été dernier dont Kenji nous a parlé : Toire no Kamisama (cliquez sur le titre pour écouter la chanson et lisez les sous-titres si vous êtes curieux). Je vous résume l'idée de cette chanson "La déesse des toilettes" de Kana Uemura qui fait près de 10 minutes : si vous prenez le temps d'effectuer des choses pas très drôles et dont personne ne raffole (du style nettoyer les toilettes), ça fera de vous une belle personne au coeur bon. A bon entendeur...

2 commentaires:

  1. Je vote pour les chaussures vertes! Keskongagne? :-)

    RépondreSupprimer
  2. Les All Star vertes, incontournables!

    RépondreSupprimer